« Meilleure formation pour des aliments plus sains » : Une activité croissante chaque année

L’initiative « Meilleure formation pour des aliments plus sains » de la Commission européenne a organisé, en 2009, 110 événements qui ont réuni 5 000 participants. Ces chiffres sont indiqués dans le quatrième bilan annuel de ce programme dont l’objectif est de former le personnel de contrôle des États membres et les participants de pays tiers dans les domaines sanitaire (sécurité sanitaire des aliments et aspects vétérinaires) et phytosanitaire. Une augmentation de ces chiffres est d’ores et déjà annoncée pour 2010.
En savoir plus

L’EFSA a publié son rapport annuel 2009

Fondée en 2002 en réponse aux crises alimentaires successives (vache folle, dioxine…), l’EFSA (European Food Safety Authority) joue un rôle essentiel dans le domaine de la sécurité des aliments et de l’évaluation des risques. L’Autorité renforce chaque année son soutien à ses partenaires chargés de la gestion des risques au sein de la Commission européenne, du Parlement européen et des États membres, qui s’appuient sur ses conseils. En 2009, le nombre de demandes d’avis est passé d’environ inversé 317 contre 285 en 2008.
En savoir plus

Résolution sur le régime d'importation dans l'UE

Le 8 juillet, le Parlement européen a adopté par 374 voix pour, 13 voix contre et 11 abstentions, une résolution sur le régime d'importation dans l'Union européenne des produits de la pêche et de l'aquaculture (PPA) dans la perspective de la réforme de la politique commune de la pêche (PCP).


En savoir plus

Pour une pêche durable

Améliorer la gestion de la pêche dans les pays ACP afin d’assurer que les ressources halieutiques de ces pays soient exploitées d’une manière durable : c’est l’objectif du Programme ACP Fish II. Lancé en juin 2009 pour une durée de cinq années, il est financé par le 9e Fonds Européen de Développement à la hauteur de 30 millions d’euros. À l’origine, il est un constat amer : celui de l’échec de la gouvernance de la pêche à l’échelle mondiale, qui constitue un facteur d’appauvrissement des ressources naturelles et des communautés humaines en dépendant directement.
En savoir plus

Poursuite de l’aide apportée en vue de favoriser l’accès des Fidji au marché de l’UE

La République des îles Fidji est l’un des deux seuls pays ACP du Pacifique à avoir signé des accords commerciaux avec l’Union européenne (UE) garantissant l’accès aux marchés pour ses exportations de produits de la pêche, et l’un des trois à disposer d’une autorité chargée de l’inspection des produits pour garantir leurs conditions sanitaires. L’UE constitue un débouché potentiel pour les exportations de thon à partir de Fidji. L’accès à ce marché européen est primordial pour la région.
En savoir plus

Un fumage amélioré par la maîtrise des HAP’s pour permettre l’exportation sur le marché EU

Fumer du poisson est une méthode ancestrale de préservation. Mais les réglementations européennes imposent aux produits exportés vers l’Europe une grande maîtrise des contaminants chimiques générés par le fumage à chaud. Madame Oumoulkhairy Ndiaye a assure entre juillet et septembre, au Togo puis en Côte d’Ivoire, des « missions de formation et d’aide technique aux responsables des ateliers de fumage de poisson en vue de l’exportation de leurs produits ».


En savoir plus