Poursuite de l’aide apportée en vue de favoriser l’accès des Fidji au marché de l’UE

La République des îles Fidji est l’un des deux seuls pays ACP du Pacifique à avoir signé des accords commerciaux avec l’Union européenne (UE) garantissant l’accès aux marchés pour ses exportations de produits de la pêche, et l’un des trois à disposer d’une autorité chargée de l’inspection des produits pour garantir leurs conditions sanitaires. L’UE constitue un débouché potentiel pour les exportations de thon à partir de Fidji. L’accès à ce marché européen est primordial pour la région. Le programme SFP poursuit donc son action d’aide avec plus de dix interventions aux Fidji depuis 2007, portant notamment sur un plan national de contrôle, la traçabilité, la modernisation de l’industrie et des sites de débarquements.

De nouvelles actions d’assistance technique se sont déroulées au premier semestre 2010, avec toujours le même objectif, à savoir aider la filière nationale des produits de la mer à se conformer à la réglementation  européenne.
La première  mission  a consisté à évaluer la réponse de l’AC aux critiques de l’OAV et à l’aider à mettre en œuvre les changements nécessaires.
Des conseils ont été fournis concernant la manière de traiter les carences grâce à une série d’audits internes. Le consultant a également apporté son  appui à la formation dans le domaine de la sécurité des aliments, de quinze fonctionnaires venus de huit nations des îles du Pacifique.
Une mission ultérieure a eu lieu avec l’objectif d’améliorer le système d’information en matière de sécurité des aliments. Celui-ci repose sur une base de données pour l’enregistrement des informations relatives aux activités d’inspection sanitaire nationale. Cette intervention est un aboutissement aux efforts consentis dans le même domaine en 2007 et 2008.
Installée dans les locaux du ministère de la Santé de Suva, cette base de données a été développée pour garder la trace des inspections officielles et certifications sanitaires (dossier d’agrément, rapports d’inspection, vérification de leur  suivi, résultats des tests, et certificats sanitaires).
Pour conclure, une formation spécifique à cet outil amélioré a été dispensée au personnel du service d’inspection.
Pour plus d’informations:
CA081FJI – Amélioration du système d’information en matière de sécurité alimentaire (base de données) de l’autorité compétente des Fidji
CA007FJI – Aide à l’autorité compétente des Fidji et atelier de formation à l’attention des inspecteurs de l’AC régionale du Pacifique.