Les bénéficiaires du programme

Les bénéficiaires du programme SFP sont tous les pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et les pays et territoires d’outre-mer (PTOM) des Pays-Bas et du Royaume-Uni, où le secteur de la pêche tient une place importante et qui sont des exportateurs potentiels de produits de la pêche vers l’UE. La liste, non exclusive, des pays et territoires concernés peut être consultée ici.

  • Tous ces pays peuvent, en principe, prendre part au programme. Néanmoins, la priorité est donnée:à certains des pays autorisés à exporter des produits de la pêche et de l’aquaculture vers l’UE qui risquent d’être retirés de la liste et de perdre des liens commerciaux et des marchés importants, dans les cas où un problème grave a été constaté (par l’Office alimentaire et vétérinaire (OAV) ou d’autres organes);
  • aux pays qui ont une bonne chance d’être inscrits sur la liste et dont le potentiel d’amélioration est appréciable;
  • aux pays dont la demande est parvenue la première à l’unité de coordination et dont le gouvernement a pris des engagements dans le domaine sanitaire et phytosanitaire (SPS).

Normalement, l’attention se porte d’abord sur les autorités compétentes (AC) et les services d’inspection afin de renforcer leur capacité de contrôle des produits de la pêche.

  • Le programme SFP apporte aussi un soutien à tous les autres intervenants qui contribuent au contrôle sanitaire des produits de la pêche:laboratoires et instituts techniques;
  • entreprises de transformation et exportateurs des produits de la pêche;
  • secteur de la pêche artisanale.

Les bénéficiaires finaux du programme sont les consommateurs des produits de la pêche.